Mis en avant

TRANSFORMES, c’est quoi ?

TRANSFORMES a été incubé à l’Espace Périphérique de la Villette avant d’y voir le jour les 8 et 9 septembre 2018 dans le cadre d’un projet porté par les jeunes professionnel.le.s du Master en métiers de la production théâtrale de la Sorbonne nouvelle.

L’Espace Périphérique, lieu dédié à la résidence artistique, a souhaité développer son activité autour de manifestations ouvertes au public. Le partenariat avec ce lieu pour la création d’un projet de festival inédit s’est donc articulé sur cet enjeu de diffusion et de visibilité. Un dialogue nourri entre la Villette – EPPGHV, l’Espace Périphérique et l’équipe de TRANSFORMES, en partenariat avec Circus Next et sous le marrainage de Rebecca Chaillon, a permis de créer un festival pluridisciplinaire et novateur.

Pendant 24 heures consécutives, TRANSFORMES a investi les lieux, en programmant plus de 120 artistes et en accueillant 3000 personnes autour de formes variées (théâtre, cirque, danse, performance, exposition, musique, en salle et dans l’espace public) mettant à l’honneur une génération émergente (Les collectifs Suzanne, En Attendant le Nom ou Satori) et des artistes confirmés, comme Wilfried Wendling – La Muse en Circuit.

Notre ambition relevait à la fois de la découverte artistique et du partage : se rencontrer autour de spectacles, échanger et vivre une expérience commune et sensible. Faire découvrir le travail d’artistes émergents et engagés mais aussi donner de la visibilité à des associations qui oeuvrent chaque jour pour transformer notre regard, comme SINGA Paris ou encore la TIMMY (Team Mineurs Exilés).

Après cette première édition réussie nous avons décidé, d’un commun accord avec l’EPPGHV et l’Espace Périphérique de développer et de poursuivre ce projet né dans un cadre universitaire. Sur les 18 étudiant·e·s du Master 2 des Métiers de la production théâtrale de la Sorbonne Nouvelle à l’origine de TRANSFORMES, 13 ont reconduit leur engagement au sein d’une structure associative et préparent désormais les prochaines éditions du Festival, qui aura lieu en biennale.

TRANSFORMES te remue

TRANSFORMES te remue // juillet 2018

Focus sur le geste quotidien, le geste genré, le vêtement à La Briquetterie – CDCN du Val de Marne

Performance « STATU » du collectif Suzanne. Workshop de danse d’Alice Martins (collectif Passion Passion)

STATU // Suzanne ©Joseph Banderet
Workshop // Alice Martins ©Joseph Banderet
Tenue // Cie Passion Passion ©Joseph Banderet

TRANSFORMES te perce

TRANSFORMES te perce // juin 2018

Focus sur le corps au Cirque Electrique

CORPS : tatoué, percé, transformé, genré, non genré, fatigué, dansé, écouté, vu, aimé, châtié. Le corps comme outils de travail, moyen d’expression, aire de jeu.

Maîtresses // SUZANNE ©Joseph Banderet
Katie MacPayne ©Joseph Banderet
Syoulla Jin ©Joseph Banderet
©Joseph Banderet
Cabaret nombriliste // Collectif La Portée ©Joseph Banderet
La Tendre Meute ©Joseph Banderet
Oblomov ©Joseph Banderet
©Joseph Banderet

TRANSFORMES te travaille

TRANSFORMES te travaille  // avril 2018

Focus sur l’évolution des métiers de la culture au Théâtre de l’Opprimé

« Démocratisation culturelle ou industrialisation culturelle ? Idéaux et réalité dans le rapport des institutions publiques à l’émergence : regards croisés. »

Table ronde en présence de professionnels du secteur culturel suivie d’une performance participative du collectif La Portée

Représentation de « Dramazone » par le collectif La Portée au Théâtre de l’Opprimé le 13 mai 2018 dans le cadre d’un évènement du festival Transformes. ©Joseph Banderet
Représentation de « Dramazone » par le collectif La Portée au Théâtre de l’Opprimé le 13 mai 2018 dans le cadre d’un évènement du festival Transformes. ©Joseph Banderet
Représentation de « Dramazone » par le collectif La Portée au Théâtre de l’Opprimé le 13 mai 2018 dans le cadre d’un évènement du festival Transformes. ©Joseph Banderet

Édition 18 // retour en images

Statu de Suzanne, avec Lorenz-Jack Chaillat, Julien Chaudet, Jean Delahay, Julien Deransy, Mélina Ferné, Grégoire François, Eurydice Gougeon-Marine, Marina Sangra, Eva Studzinki, Julia Leblanc Lacoste et Melissa Lalanne ©Joseph Banderet
L’autre ou les figures de la mort de Ana Laura Nascimento © Joseph Banderet septembre 2018. © Joseph Banderet
The untitled F. project mis en scène par Jérémy Ridel, avec Daniel Monino et Simon Rembado ©Joseph Banderet
Le Tir Sacré de la Cie Petite Foule, avec Marine Colard et Sylvain Ollivier © Joseph Banderet
Molpé © Joseph Banderet
A ton ombre de Caroline Fouilhoux, avec Margot Madec, Etienne Toque et Caroline Fouiloux © Joseph Banderet
P.LU.S, chapitre 1 : D’où vient que l’on travaille, du collectif La Portée © Joseph Banderet
Choisir l’écume de la Cie Les Enfants sauvages, mis en scène par Alan Payon, avec Arnaud Préchac, Alan Payon et Coralie Maniez © Joseph Banderet
All is Beauty, Abbi Pattix © Joseph Banderet
Il faut souffrir du collectif En Attendant le nom ©Joseph Banderet
Les Ennemis Publics du collectif Satori, mis en scène par Thomas Resendes, avec Victor Calcine, François Copin, Emmanuel Demonsant, Déborah Dozoul, Hughes Duchêne, Clémentine Haro, Fabrice Henry, Erwann Mozet, Vincent Pouderoux, Manon Raffaelli et Pauline Rambeau de Baralon © Joseph Banderet
WWW. de et avec Mélodie Giraud et Gwendal Raymond © Joseph Banderet
Random de la Cie Random avec Joel Marti et Pablo Molina © Joseph Banderet
Apaache en concert © Joseph Banderet
Performance de Rebecca Chaillon © Joseph Banderet
Défilé de Auguti Curating © Joseph Banderet
Beeby, Chris da Vinci et Chapsy en concert © Joseph Banderet
Donnez-nous de vos nouvelles de la Cie Les Idées en l’air, de et avec Lucile Dupont et Catherine Kamaroudis © Joseph Banderet
L’équipe de Transformes juste après la fin du festival, le 9 septembre 2018. ©Joseph Banderet